12 avril 2017 – 20h30

Orchestre d’Harmonie de la Garde Républicaine de Paris

Direction colonel François Boulanger

Musique Française et d’Amérique du nord

Mercredi 12 avril – 20h30 / Espace Robert Hossein

Pour la partie européenne de ce deuxième voyage musical, l’Orchestre d’harmonie de la Garde républicaine propose, ici encore, des œuvres-maîtresses déjà bien connues du public mais il invite à les redécouvrir à travers leur interprétation par les seuls instruments à vent, associés, bien sûr, aux percussions. Il s’agit de la majestueuse et brillante ouverture des Maîtres chanteurs de Nuremberg, de Richard Wagner, qui reprend les principaux motifs musicaux de ce monumental opéra, de la célèbre et pittoresque Danse macabre de Camille Saint-Saëns, valse fantomatique et démoniaque, de l’élégante Pavane de Gabriel Fauré, portrait musical aérien de la célèbre comtesse Greffulhe, enfin de La valse, de Maurice Ravel, conçue « comme une espèce d’apothéose de la valse viennoise, à laquelle se mêle l’impression d’un tournoiement fantastique et fatal ».

La musique du film “Verdun” du compositeur français Patrick d’Ollone qui rend un vibrant hommage aux
victimes de la guerre, et célèbre la Paix retrouvée, trouve ici une interprétation on ne peut mieux adaptée.

Pour l’Amérique du Nord, c’est la turbulente ouverture de Candide, inspiré de Voltaire, de Léonard Berstein, qui a été retenue et, pour l’Amérique du Sud, le Concierto de Nàcar d’Astor Piazzola, repris dans ce concert, met en valeur l’exceptionnelle qualité du quintette de saxophones.

L’orchestre de la Garde Républicaine

L’orchestre de la Garde républicaine, dont l’origine remonte à 1848, est composé de 120 musiciens professionnels issus des conservatoires nationaux supérieurs de Paris et de Lyon. L’orchestre d’harmonie entreprend en 1872 aux États-Unis le cycle de ses voyages à l’étranger et le succès est immédiat. Depuis, de très nombreuses tournées ont affirmé son prestige dans le monde entier (Europe, Canada, Japon, Chine, Corée, Singapour, Kazakhstan…).

Dirigé par le colonel François Boulanger, lauréat de concours internationaux et titulaire de cinq prix du conservatoire national supérieur de musique de Paris, l’orchestre de la Garde républicaine peut se produire en différentes formations (orchestre d’harmonie, orchestre à cordes, orchestre symphonique, quatuor à cordes), tant pour illustrer des prestations officielles (dîners à l’Élysée, commémorations, soirées de gala), que pour s’intégrer aux saisons musicales des grandes salles de concerts et des festivals.

L’orchestre de la Garde républicaine est en mesure d’interpréter tout le répertoire musical classique du XVIIème siècle à nos jours. Certains grands compositeurs ont exécuté leurs propres œuvres à la tête de l’orchestre d’harmonie. La Cantate de Saint-Saëns ou le Boléro de Ravel dirigés par leurs auteurs, quel bel hommage pour cette formation ! Florent Schmitt a même écrit spécialement Les Dionysiaques.

Sa discographie, initiée au début du XXème siècle, comporte de très nombreux enregistrements, réalisés par les différents chefs qui se sont succédés à la tête de cette prestigieuse formation.

Orchestre d'Harmonie de la Garde Républicaine

Découvrez l'Orchestre d'Harmonie de la Garde Républicaine les 11 et 12 avril 2017 dans le cadre du cinquantenaire du Festival. 11 avril : Musique de Russie et d'Europe de l’est12 avril : Musique Française et d'Amérique du nord

Publié par Festival international de Musique de Lourdes sur mardi 14 mars 2017

Partagez