Récital de Philippe ESTÈPHE

Marie TARDIEU, récitante

Philippe ESTÈPHE, baryton

Étienne MANCHON, piano

 

Concert-Lecture

 

Robert Schumann (1810-1856) avait donné un amusant surnom à l’être supérieur que formait son union avec Clara (1819-1896) : « RARO » – ClaRARObert. L’activité musicale des époux est au cœur de leur quotidien : les compositions de Robert et les créations, les concerts et tournées de la pianiste, et surtout leurs séances complices de déchiffrage tout particulièrement de Bach et Beethoven. Chez Clara, la difficulté à trouver un équilibre entre les activités artistiques et la vie de famille est palpable. Celle-ci doit faire preuve de volonté pour poursuivre le piano. Quant à la composition, elle l’abandonne rapidement, à l’exception de quelques présents pour son mari : « … s’occuper des enfants, d’un mari perdu dans ses rêveries, cela ne se concilie guère avec la composition » note Robert avec clairvoyance. Quant à Robert, il reste finalement assez secret : de l’acte créateur du compositeur à ses tourments de l’âme, nous ne connaîtrons que le témoignage de Clara et de leurs filles. Les rencontres et les amitiés sont très présentes : Mendelssohn, le plus proche ami et le parrain de Marie, leur aînée, mais aussi Brahms ou Liszt.

Avec quelques Lieder de Clara et le Dichterliebe de Robert, Marie Tardieu – récitante – et Philippe Estèphe – baryton – nous font entrer dans l’intimité du couple par le dialogue entre la voix parlée et la voix chantée.

 

Lundi 13 avril à 17h

ABBATIALE de SAINT-SAVIN

PASS Festival

 

 

Partagez