17 avril 2017 – 17h

Les Sacqueboutiers et Yasuko Bouvard

Direction Jean-Pierre Canihac

Todo el mundo en general et récital d’orgue de Yasuko Bouvard

Lundi 17 avril – 17h / Abbatiale de Saint Savin

Le Festival 2016 avait mis en évidence la richesse trop méconnue chez nous de la musique espagnole de la Renaissance, soulignant sa parfaite adaptation à l’écrin de l’abbatiale médiévale de Saint-Savin. Cette approche, très appréciée par le public, est reprise pour la clôture du Festival, avec le chef d’œuvre de Correa de Arauxo Todo el mundo en general, un plain chant admirable, dédié à l’Immaculée Conception de la Vierge Marie. Poursuivant une inlassable redécouverte du vaste répertoire de la Renaissance qu’ils pratiquent sur des cuivres anciens, les Sacqueboutiers ont l’immense mérite de nous restituer avec virtuosité la musique telle que l’ont entendu ici même, nos lointains ancêtres. Cet ensemble musical figure aujourd’hui parmi les plus talentueuses formations de musique ancienne. Amis et habitués du Festival de Lourdes, avec leurs instruments d’époque aux sonorités caractéristiques, ces musiciens sont particulièrement à leur place, dans l’abbatiale de Saint-Savin, pour interpréter le programme de ce soir.

Dans la mystérieuse harmonie des sonorités médiévales, ce concert unira un cadre et une musique qui dégagent la même et indicible évidence de simplicité, de pureté, et de spiritualité, à laquelle nul ne peut rester indifférent.

Toujours au sommet de leur art, Les Sacqueboutiers et leurs cuivres anciens sont l’une des formations les plus réputées en musique ancienne. Régulièrement invités dans les festivals internationaux les plus prestigieux, et souvent récompensés (Victoire de la musique classique en 2008…), ils sont très liés au Festival de musique de Lourdes. Depuis leur fondation en 1976, Les Sacqueboutiers se consacrent à la redécouverte de la pratique des cuivres anciens et du vaste répertoire de la Renaissance, âge d’or de leurs instruments. Ils se sont imposés comme l’une des formations de musique ancienne les plus imaginatives. La recherche de l’excellence musicale reste le moteur essentiel de leur travail. Sélectionnés comme Ensemble de l’année aux Victoires de la Musique Classique 2008, ils ont collaboré avec les phalanges les plus prestigieuses pour interpréter des répertoires allant de la Renaissance à Mozart : Hesperion XXI, Les Arts Florissants, La Chapelle Royale, La Grande Écurie et la Chambre du Roy, l’ensemble vocal Clément Janequin.

Les Sacqueboutiers ne se limitent pas au répertoire de la Renaissance. Leur créativité les amène à concevoir des spectacles associant la musique ancienne à d’autres univers artistiques : la musique contemporaine, la danse, le monde de la marionnette, le jazz, la littérature, l’ethnomusicologie.

Jean-Pierre Canihac, cornet à bouquin
Philippe Canguilhem, chalemie
Daniel Lassalle, sacqueboute
Laurent le Chenadec, doulciane
Yasuko Bouvard, orgue

Partagez