Édition 2018

La cinquantième édition du Festival International de Musique de Lourdes a marqué, l’an passé, l’ancrage régional et le rayonnement grandissant de cet événement, en offrant une programmation parmi les plus belles œuvres de la musique sacrée.

La vocation de programmation de musique sacrée jaillit comme une évidence à Lourdes – sanctuaire, haut-lieu de spiritualité dans le Monde. La ville accueille chaque année plus de 170 nationalités venues des cinq continents, 3 millions de visiteurs, c’est la deuxième ville touristique de France après Paris, avec ses nombreux sites environnants classés au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Le message de Lourdes permet de toucher toutes les cultures et toutes les confessions religieuses.

Une cité mondialement réputée et un patrimoine exceptionnel donnent au festival un caractère unique qui opère à chaque concert. Le Festival, au fil des éditions, s’impose de plus en plus comme un rendez-vous culturel majeur autour de la musique ancienne et sacrée.

Pour sa 51ème édition, Le Festival devient le Festival International de Musique sacrée de Lourdes, assumant pleinement sa dimension spirituelle.

La programmation met en valeur quelques aspects spécifiques de notre Festival.

– Une diversité des lieux de représentation :

  • au Sanctuaire en la Basilique du Rosaire
  • à la salle PadrePio
  • en ville à l’Espace Robert Hossein
  • en l’abbatiale de Saint-Savin

– Une programmation éclectique et de grande qualité :

  • offrir des œuvres parmi les plus belles et représentatives de l’esprit du Festival
  • poursuivre l’ancrage régional du Festival et développer son rayonnement
  • créer un événement musical unique dans le Sud Occitanie

Le Festival ouvrira avec le Chœur du Patriarcat russe de Moscou, le mercredi 28 Mars 2018 en la Basilique du Rosaire, pour la Grande liturgie orthodoxe pour Pâques. Sommet de la vie liturgique orthodoxe, préparant la montée vers Pâques, ces chants sont des chants de joie et de lumière qui manifestent une extraordinaire spiritualité.

Fondé par Anatoly Grindenko au Monastère Laure de la Trinité Saint-Serge, près de Moscou, le Chœur poursuit une carrière internationale. Composé de 12 à 13 membres selon la tradition, les chanteurs sont tous d’éminents chercheurs passionnés par le répertoire pour voix d’hommes, depuis la musique d’église orthodoxe jusqu’à celle des dernières années du régime soviétique. Très souple dans son choix de répertoire, le chœur aborde des styles de musique très différents   : la musique ancienne et la musique spirituelle, telles qu’elles étaient interprétées autrefois dans les églises, mais aussi des chants traditionnels issus du folklore russe.


L’ensemble et chœur baroque de Toulouse, sous la direction de Michel Brun, reviendra pour cette édition pour  un  concert  entièrement consacré au compositeur de génie, le plus écouté à Lourdes : Jean-Sébastien BACH dans la Messe en si. Bach a travaillé sur cette œuvre à plusieurs périodes étalées sur plus de vingt ans, le Sanctus a été composé pour le jour de Noël 1724, le Kyrie et le Gloria (Missa Brevis) ont été élaborés en 1733.


Nous serons à la fois honorés et à nouveau heureux d’accueillir l’Orchestre de Pau Pays de Béarn (OPPB), le samedi 31 Mars à 18h à l’Espace Robert Hossein, pour un programme aux tonalités spirituelles et à la fois multiculturelles avec les 3 pièces mystiques d’Abdel Rahman El Bacha, et la symphonie «  Du nouveau monde  » de Dvořák.

Dirigé par Fayçal Karoui, chef d’orchestre remarquable pour son ouverture d’esprit et le développement d’un projet unique à Pau, il a pris la Direction artistique du Festival de Lourdes depuis 3 éditions et poursuit en parallèle une impressionnante  carrière  internationale.


Si l’OPPB marquera de sa présence l’événement en grande formation symphonique, nous aurons le plaisir et l’honneur d’accueillir un soliste au talent immense, le Lundi 2 avril à 18h en l’Abbatiale de Saint-Savin. Christian-Pierre La Marca nous offrira les Suites n°1,2 et 5 pour violoncelle seul de Jean Sebastien Bach pour clôturer merveilleusement le Festival.

 

Partagez

Une réflexion au sujet de « Édition 2018 »

  1. Les dates du festival et surtout le PROGRAME de ce festival n’est porté a la connaissance du public que bien trop tard. Personnellement, comme beaucoup de melomanes d’ailleurs’ nous avons dejà organiser cette periode de Paques qui ne manque pas d’evenements musicaux de qualite quj sont connus depuis bien longtemps. ….Vous perdez chaque année probablement un public qui viendrait (car vous avez de plus en plus un programe interessant)…..C’est bien dommage……!!!
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.